THE Exposure Triangle

Genial cheat sheet for photographers
as a free download by e-mail

This cheatcard explains in an extremely simple way the effect of aperture, exposure time and ISO. It should not be missing in any photo bag.

Hamburger Photospots collects the most beautiful photolocations and sights of Hamburg and shows you where you can make the best pictures.

get it here

Une réaction à la lumière | La sensibilité ISO

Tous les photographes connaissent désormais l’utilité et le fonctionnement des ISO. Ce paramètre étant devenu réglable en numérique, on peut, très simplement, le modifier en fonction des circonstances pour adapter l’exposition. On connaît également l’effet de l’augmentation de la sensibilité sur le bruit. Mais qu’est-ce réellement que cette sensibilité ? — Claude Tauleigne

La sensibilité mesure la réactivité (en termes de luminosité de l’image finale) d’une surface sensible à la lumière incidente. Schématiquement, elle conditionne la “réaction” quantitative d’un système pour une quantité définie de lumière parvenant sur sa surface. Cette capacité de réponse est mesurée après “développement” de l’image : on la détermine donc généralement en évaluant la densité de l’émulsion (pour un film) ou l’intensité numérique dans le fichier (pour un capteur numérique). Ainsi, pour une quantité de lumière fixe, l’image sera claire si la sensibilité est élevée… et sombre si la sensibilité est faible. Cette donnée est donc capitale : en connaissant la réaction quantitative de la surface sensible, le photographe est à même de moduler la lumière incidente (avec le diaphragme de l’objectif, l’obturateur de l’appareil photo, voire en utilisant des filtres de densité…) pour l’adapter à cette caractéristique.

— – —

5 points à retenir:
1- La sensibilité mesure la capacité d’une surface sensible à réagir à une exposition lumineuse (lumination). Elle se détermine en évaluant le signal obtenu (la densité d’un film ou l’intensité numérique d’un fichier).
2- La sensibilité est inversement proportionnelle à une lumination de référence, choisie pour procurer un signal donné.
3- La sensibilité est définie par des normes ISO. Elles sont parfaitement définies en argentique mais restent à l’appréciation des constructeurs en numérique.
4- Augmenter la sensibilité de base d’une surface sensible est intéressant lorsque les conditions lumineuses sont faibles. Cela consiste à augmenter l’amplification du signal en sortie de surface sensible.
5- Cette amplification se traduit par une dégradation du signal qui devient de plus en plus bruité. Les boîtiers gèrent mieux cette dégradation que les logiciels externes.
— – —

via Réponses Photo – Juillet 2017

Nikon D4 vs Canon 1DX ISO test-off

 

 

 

 

“Nikon D4 and a day old Canon 1DX to the Bristol Photovision Roadshow this week.  Interestingly enough the question I was asked more than anything was ‘which is better in low light – have Canon caught up?’.

Well to be honest I suspected the Nikon was still ahead, having been blown away by its ability to shoot (and focus) in near darkness but there was only one way to find out!

So I’ve brought both cameras home with for a not very scientific test on our kitchen table using the same Zeiss 35mm lens on each camera.”

FROM :

http://www.hireacamera.com/blog/Index.asp?post=nikon-d4-vs-canon-1dx-iso-test-off

“So does the Nikon still hold the crown?  Well yes but not by as much as people would think considering how good it is.  One thing I did notice the difference in metering.  The Nikon was consistently set to a lower meter reading than the Canon yet still the photos came out brighter!  So apologies for not matching exactly.”

more photos at :

http://www.hireacamera.com/blog/Index.asp?post=nikon-d4-vs-canon-1dx-iso-test-off