Test hybride: Lumix G9 | Un Panasonic à l’assaut des reflex


Extérieurement, il a tout d’un reflex… Intérieurement, même constat… Et même un peu plus…

En utilisant l’obturateur électronique, la mise au point avec AF passe à 20 i/s sur 50 vues Jpeg et à 60 i/s avec AF uniquement sur la première vue. Les reflex sont loin derrière. Sans compter que le 1/32.000s est aussi accessible.
Le G9 propose une autre manière d’aborder la photo rapide, grâce au mode Photo 6K: il enregistre un flux de photos 6K (18Mpix) à la cadence de 30 i/s dont on peut extraire la ou les images que l’on souhaite. On peut aussi le faire en 4K (8 Mpix).
Comme d’autres Panasonic, le G9 dispose du Post Focus. Dans ce mode, une série de vues est prise en faisant varier la mise au point. Puis, d’une touchette sur l’écran, on pointe l’endroit où l’on désire faire la mise au point finale. L’appareil extrait ensuite la ou les photos de la vidéo.
On n’oubliera pas le mode Haute Résolution et la réalisation d’animations à partir de photos enregistrées (stop motion). Si la section vidéo est plus bridée – dixit Panasonic –, elle offre quand même la 4K 60p et les assistances qui vont avec (zébra, focus peaking, etc.). Je pense que beaucoup d’appareils s’en contenteraient.

Reconnu par les vidéastes pour la qualité de ses appareils, Panasonic livre ici un produit à l’intention des photographes utilisateurs de reflex typé action.

— – —

Test hybride: Lumix G9
encore plus dans Chasseur d’Images #401 – Mars 2018

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.